Modèle de boussinesq chaussée

Un modèle élastique en couches peut calculer les contraintes, les déformations et les déflections à n`importe quel point d`une structure de chaussée résultant de l`application d`une charge superficielle. Les modèles élastiques en couches supposent que chaque couche structurelle de la chaussée est homogène, isotrope et élastique linéairement. En d`autres termes, il est le même partout et va rebondir à sa forme originale une fois que la charge est enlevée. L`origine de la théorie élastique en couches est créditée à V.J. Boussinesq qui publie son œuvre classique en 1885. Aujourd`hui, les diagrammes d`influence Boussinesq sont encore largement utilisés dans la mécanique des sols et la conception des fondations. Cette section couvre les hypothèses de base, les entrées et les sorties d`un modèle élastique en couches typique. Tableau 1. Emplacements d`analyse critique dans une structure de trottoir en outre, la méthode des éléments finis permet des affichages graphiques extrêmement puissants de ces valeurs (figures 4 à 7). Les sorties d`une analyse FEM sont les mêmes que pour un modèle élastique en couches: l`approche FEM fonctionne avec un modèle mathématique plus complexe que l`approche élastique en couches, ce qui fait moins d`hypothèses.

En règle générale, FEM doit assumer certaines valeurs contraignantes aux limites de la région d`intérêt. Par exemple, le programme informatique développé par Hongyu Wu et George Turkiyyah à l`Université de Washington (Wu, 2001 [2]), appelé EverFlex, utilise un élément de fondation à 6 noded pour modéliser la Fondation Winkler. Ce programme utilise également des limites libres sur les quatre côtés du modèle de chaussée flexible. En outre, le choix de la géométrie des éléments (taille et forme) ainsi que les fonctions d`interpolation influenceront les performances globales du modèle. Un modèle élastique en couches nécessite un nombre minimal d`entrées pour caractériser adéquatement une structure de chaussée et sa réponse au chargement. Ces entrées sont: dans l`analyse FEM d`une chaussée flexible, la région d`intérêt (la chaussée et la sous-classe) est discrétisée en un certain nombre d`éléments avec les charges de la roue sont en haut de la région d`intérêt (figure 3). Les éléments finis s`étendent horizontalement et verticalement de la roue pour inclure toutes les zones d`intérêt dans l`influence de la roue. L`utilisation d`un programme d`analyse élastique en couches permettra de calculer les contraintes théoriques, les déformations et les déflections n`importe où dans une structure de trottoir.